La Méthode Weinstein appliquée aux marchés financiers contemporains

Analyse technique des phases de l'action SARTORIUS STED BIO à la Bourse de Paris : phase 3 (méthode weinstein).

Voici une magnifique "tête et épaules" ! L'amplitude de la "tête" est très grande (mesurée à partir de la "ligne de cou"). Cela signifie que beaucoup d'acheteurs se sont fait "piéger" au fur et à mesure que se formait cette "tête". Et enfin les deux épaules sont symétriques et de la même hauteur. La chute est inévitable.

Mais le plus marquant c'est la structure des volumes. Au fur et à mesure que le cours montait pour dessiner la dernière épaule, les volumes baissaient. C'est le signe d’un rebond très fragile : ils sont repartis à la hausse au moment même où le titre s'est remis à chuter, ce qui a renforcé le signal donné par la cassure.